Transports en Mongolie à travers les steppes

Transport en Mongolie dans les steppes Mongoles

Transports en Mongolie à travers les steppes mongoles

Parcourir les vastes steppes de Mongolie peut se faire à pied, à cheval ou encore à vélo ; mais souvent l’accès à un aimag (région) ne peut se faire que par transport motorisé.

À travers nos différentes expériences, Artisans Mongols vous livre quelques conseils et observations parmi les véhicules et les moyens de transport les plus utilisés en Mongolie :

  • Parmi elles, le légendaire Fourgon UAZ 452. C’est un tas de ferraille russe peu confortable, mais incassable. Il est peu rapide mais endurant. De mécanique facile, un marteau et un tournevis suffisent pour les réparations. On peut aller de 8 à 11 places selon le matériel à emporter. Information importante: en cas de panne sèche, l’UAZ 452 tolère la vodka comme carburant!
UAZ 452 fourgon russe
UAZ 452 fourgon russe

Plus rapide que le Fourgon, la voiture à 4 roues motrice russe UAZ 469 est cependant bien moins spacieuse: comptez 5 places. De mécanique semblable, elle sera néanmoins plus confortable, car plus légère. Les équipements restent spartiates.

Mongolie UAZ 469 4x4 russe
Mongolie UAZ 469 4×4 russe

La Lada Niva 4×4: c’est encore un véhicule russe largement sérialisé. Moins puissante que les UAZ (seulement 80 CV), elle est également bien plus légère. Ce vehicule vous menera partout, mais au prix de nombreux caprices du moteur ou encore des essieus. 5 fausses places en font un petit véhicule plus taillé pour des petites distances. De série: le pare-brise arrière anti-givre, pratique pour pousser la voiture par grands froids!

LADA niva 4x4 russe
LADA niva 4×4 russe

Le Mitsubishi Delica : le van japonais d’excellence. Plus cossu que son équivalent russe, le Delica (4ème génération) grimpe littéralement aux arbres avec sa volumétrie trapue. De 8 à 11 places selon les bagages à emporter (une galerie de toit existe), c’est le compagnon idéal pour de grands trajets familiaux. Les pannes sont rares, mais le volant est à gauche.

mitsubishi delica 4x4 japonais
mitsubishi delica 4×4 japonais

Les autres 4×4 asiatiques, comme le Toyota Land Cruiser sont les plus luxueux pour traverser les steppes. Puissants et rapides, ils offrent tous le confort climatisé nécessaire. Mais les courses sont bien évidemment plus coûteuses que pour les autres véhicules, et les pannes liées à l’électronique embarquée bien plus douteuses…

toyota land cruiser 4x4 mongolie
toyota land cruiser 4×4 mongolie

S’aventurer à travers la Mongolie, c’est voyager vers l’imprévu. Quelque soit le véhicule choisi, votre meilleur compagnon restera sans conteste le paysage !

Transport local en Mongolie

Bus, minibus et trolleybus

À Oulan-Bator, des trolleybus et des bus bondés circulent sur les routes principales pour 500 T le trajet (vous devrez acheter une carte à puce U-money à un kiosque près de l’arrêt de bus). Des villes comme Darkhan et Erdenet ont des minibus qui font la navette d’un bout à l’autre de la ville, mais il est peu probable que vous en ayez besoin car la plupart des installations sont situées au centre.

Minivan et Jeep populaires comme mode de transport en Mongolie

Voyage en Mongolie en 4x4
Voyage en Mongolie en 4×4

Les minivans, les jeeps et les SUV sont utilisés pour les déplacements de courte et de longue distance dans la campagne, et sont obligatoires pour visiter les attractions plus éloignées. Ils peuvent être partagés entre plusieurs personnes, ce qui est intéressant pour un groupe de personnes se rendant d’un centre d’aimag à un autre (ou généralement de/vers Oulan-Bator). Il est également possible de les louer à titre privé.

Minivans Furgon Dans la plupart des cas, les minivans gris Furgon de 11 places sont utilisés pour les longs voyages à travers le pays qui connaissent beaucoup de trafic. Les jeeps, de couleur kaki ou verte, sont utilisées dans les régions plus éloignées, comme les centres de district (sum). Elles sont surnommées jaran yös (abrégé en jaris), ce qui signifie « 69 » – le numéro du modèle original.

Toyota Land Cruisers Les grandes et confortables jeeps de style Toyota Land Cruiser appartiennent aux riches Mongols et ne sont jamais utilisées à des fins de partage (bien que certaines agences de voyage puissent en avoir à louer, mais attendez-vous à payer au moins 30 % de plus que pour une bonne jeep russe).

Vitesse de déplacement Sur les routes goudronnées, les jeeps et les minivans ne peuvent généralement rouler qu’à une vitesse comprise entre 30 et 50km/h. La vitesse de déplacement dans le Gobi est généralement un peu plus élevée en raison du paysage plat et ouvert.

Le jeu de l’attente du minivan

Le vrai problème des véhicules de partage est qu’ils sont exploités par des particuliers et ne partiront pas tant qu’ils ne seront pas plus serrés qu’une boîte de sardines. Le jeu de l’attente a parfois pour effet de vous faire blanchir les cheveux.

À la campagne, la plupart des camionnettes se garent au marché local et attendent que les passagers se présentent, ce qui signifie que si la camionnette n’est pas déjà presque pleine, vous devrez attendre toute la journée que les sièges se remplissent, si jamais ils se remplissent.

Généralement, même après que la camionnette de 11 places ait accueilli une vingtaine de passagers, le conducteur disparaît pendant une heure ou deux pour déjeuner ou pour trouver d’autres marchandises, des pièces de rechange ou de l’essence.

Une solution consiste à demander au chauffeur de venir vous chercher à votre hôtel ou au cybercafé local lorsqu’il sera prêt à partir, ce qu’il accepte généralement. Si vous avez un téléphone portable, donnez votre numéro au chauffeur et il vous appellera quand il sera prêt à partir.

Le temps d’attente à partir d’Oulan-Bator n’est pas aussi long, mais vous pouvez tout de même compter sur deux heures ou plus.

Partage de Minivan et Jeep

Les jeeps et minivans partagés sont le moyen de transport public le plus courant en Mongolie.

Destinations : Les véhicules privés vont d’Oulan-Bator à toutes les capitales d’aimag, aux grandes villes et aux destinations touristiques. Des services moins fréquents et moins fiables fonctionnent entre la plupart des capitales d’aimag, mais très peu de jeeps vont jusqu’aux sommes.

Apportez : Pour un voyage longue distance, prévoyez des en-cas et de l’eau un guide et des livres ; les arrêts dans un guanz (cantine ou restaurant bon marché) au bord de la route peuvent être rares et espacés. En fonction des saisons, prévoyez, des vêtements pour la pluie, des chaussettes de rechanges ou autre pull en laine de Mongolie 😉

Pannes : Vous pouvez vous attendre à au moins une panne, et il serait bon d’apporter un sac de couchage et des vêtements chauds au cas où vous devriez passer la nuit quelque part.

L’inconfort : Les voyages longue distance de plus de 15 heures sont diaboliquement inconfortables. La plupart des personnes qui prennent un minivan longue distance pour se rendre en Mongolie occidentale finissent par revenir en avion. Les voyages vers Mörön et Dalanzadgad sont plus supportables depuis que des routes goudronnées desservent ces villes.

Coût : Les tarifs des minibus et des jeeps sont généralement supérieurs d’environ 10 % à ceux des bus, principalement parce qu’ils ont tendance à être plus rapides que ces derniers.

Fourgonnettes postales : Dans les campagnes, le bureau de poste exploite des fourgonnettes postales, qui acceptent les passagers. Ils ont des horaires de départ fixes, et circulent normalement une fois par semaine entre une capitale d’aimag et une capitale de somme. Le bureau de poste local devrait disposer d’une liste des heures de départ et des tarifs.

Louer un minivan ou une jeep

La meilleure façon de découvrir la campagne mongole de manière indépendante est de louer votre propre minibus ou jeep, avec chauffeur et, pour un petit supplément, un guide. Si vous partagez les frais avec d’autres, cela ne revient pas trop cher. Les pensions de famille d’Oulan-Bator sont les meilleurs endroits où s’adresser.

Lectures supplémentaires

Taxi

Le réseau de routes goudronnées de Mongolie s’étend désormais d’Oulan-Bator à la plupart des capitales d’aimag, à l’exception des villes de l’extrême ouest. Les taxis ne sont utiles que le long de ces routes pavées, par exemple d’Oulan-Bator à Darkhan, Erdenet et Mörön (et au lac Khövsgöl) au nord, à Kharkhorin, Tsetserleg et Bayankhongor à l’ouest, à Dalanzadgad, Sainshand et Zamyn-Üüd au sud et à Choibalsan à l’est. Cependant, la plupart des sites dignes d’intérêt se trouvent à une distance considérable des routes principales, de sorte que même les petits voyages nécessitent un peu de hors-piste. Et si vous suivez un itinéraire circulaire, une bonne partie de votre voyage se fera sur des pistes de jeep. Vous devriez vous méfier si un guide indépendant vous dit qu’il est possible de visiter la campagne dans le taxi Toyota Prius de son frère.

caravane mongolie
caravane mongolie
panne mongolie
panne mongolie
orage mongolie
orage mongolie
canyon mongolie
canyon mongolie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifié indépendamment
277 avis