Le cuir et les peaux lainées : savoir-faire de l’habillement et de la maroquinerie mongole

« mongoliin neg ödör » (un jour en Mongolie) de l’artiste mongol Baldugiin ‘Marzan’ Sharav (1869-1939)

Le cuir et les peaux lainées : savoir-faire de l’habillement et de la maroquinerie mongole

La quintessence de l’art de travailler le cuir en Mongolie est sans doute la peinture sur tenture. Le plus célèbre de ces chefs-d’oeuvre est sans conteste le fameux « mongoliin neg ödör » (un jour en Mongolie) de l’artiste mongol Baldugiin ‘Marzan’ Sharav (1869-1939).

C’est effectivement lui qui est l’auteur de ce tableau, dont l’on peut trouver aujourd’hui d’innombrables fac-similés dans les boutiques de souvenirs à Oulan Bator. L’œuvre représente des scènes diverses de vies ou les nomades sont les protagonistes au cœur des steppes mongoles. On y voit bien entendu le travail du feutre, mais également celui de la tannure.

Le cuir provenant de peaux de bétails domestiqués comme le mouton, la chèvre ou le bœuf trouve un usage multiple dans la vie quotidienne des nomades mongols. L’habillement, avec les bottes, deels, gants et autres couvres-chef. Les accessoires, comme avec les carquois, ceintures et autres pièces d’attelements pour les animaux domestiqués.

De nos jours, l’art est à l’honneur grâce à de nombreuses expressions artistiques sur cuir comme évoqué plus haut. Mais la maroquinerie mongole propose également une gamme de choix avec des sacs à mains, pochettes, chaussons,…

Bottes en peau de mouton
Bottes en peau de mouton
chaussons en peau
Chaussons en peau
sac a main cuir femme
Sac a main cuir femme
manteau court peau lainée femme
Manteau court peau lainée femme
sac a main femme cuir
sac a main femme cuir

Chaussons en feutre avec semelle en cuir

Toujours naturelle et biologique la pantoufle des steppes d’Artisans Mongols saura satisfaire le confort de vos pieds. Le feutre est en effet un matériau composite aux remarquables propriétés : respirant, résistant et d’une incroyable douceur. Faire le choix de chaussons en feutre s’est également offrir à ses pieds un confort incomparable hiver comme été, car le feutre s’adapte aux échanges thermiques corps / extérieur.

chaussons bio
chaussons bio

Aucune sudation, ni mauvaise odeur dans les pantoufles de laines.

Le choix d’une paire de chaussons Artisans Mongols c’est aussi le choix de la durabilité. Essayez, vous serez convaincus!

Le feutre, ce merveilleux support artistique

Le feutre, obtenu en travaillant la laine afin d’obtenir l’agglomération des fibres, est un matériau remarquable utilisé pour de nombreuses applications vestimentaires comme industrielles.

photos produits 11.12.2013 012 400x300 1
photos produits

En Mongolie, on l’utilise depuis des temps immémorables. C’est avant tout l’image de la yourte qui symbolise l’usage du feutre en Mongolie. Ses propriétés d’isolation thermique sont effet prouvées.

C’est également comme support artistique que le feutre se distingue. On peut effectivement teindre le feutre selon les couleurs souhaitées. Mais on peut également composer des effets artistiques en agglomérant des fibres colorées de feutre. L’effet obtenu s’apparente à de la mosaïque. On obtient alors des créations étonnantes, teintées dans la masse, avec de surprenants effets de profondeur.

Vous pouvez retrouver sur notre boutique de la Mongolie toute une collection d’articles artisanaux : www.artisansmongols.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Badge de confiance