Les « Big five » mongols: les grands animaux domestiqués de Mongolie

Les « Big five » mongols : les grands animaux domestiqués de Mongolie

La Mongolie est bien connue pour ses majestueuses steppes qui lui ont fait une renommée internationale.

Pourtant, ces vastes étendues ne seraient rien sans les animaux qui pâturent à longueur de saisons.

D’été à l’hiver, on rencontre ainsi sur l’herbe ou sur la glace les fameux animaux mongols que sont : le cheval, la vache, le mouton, la chèvre et le chameau.  Ce sont eux qui symbolisent le jeu de shagai : jeu d’osselets mongol. chaque position de l'osselet correspond à un de ces animaux.

shagai mongol
shagai mongol

Voici une brève revue des caractéristiques de ces animaux:

jument poulain mongol
jument poulain mongol

Le cheval mongol

C’est l’animal le plus proche des Mongols. Il fait partie étroitement de leur vie. Vaisseau des steppes, il assure les déplacements, mais également il fournit le précieux airag aux nomades (lait de jument fermenté). Véritable emblème en Mongolie, on retrouve l’image du cheval partout, notamment sur la vielle mongole, le Möriin Khuur (littéralement vielle de cheval). Enfin, on ne manquera pas de parler du naadam, jour national mongol, où les chevaux sont à l’honneur à travers différentes courses où ce sont les enfants qui chevauchent.

cavalier mongol 2
cavalier mongol 2

La vache mongole

Plus menue que leurs cousines européennes, elles demeurent toutefois d’une grande résistance physique. Elles procurent aux pasteurs nomades le lait, la viande et le cuir.

mouton mongol
mouton mongol

Le mouton mongol : 

Le favori des Mongols, grâce à son goût incomparable ! On retrouve donc de nombreux plats à base de mouton. D’autre part, la précieuse laine issue de leur toison permet également de créer le fameux feutre, à l’origine des yourtes !

chevres mongoles
chèvres mongoles

La chèvre

Elle constitue également une grande partie des troupeaux. Trapue, la chèvre mongole est d’une grande résistance. Elle est élevée pour sa chaire, mais également pour les précieux poils qui les recouvrent.

 Ainsi, selon les races de chèvres, on peut obtenir de l’angora ou encore du cachemire.

chameau mongol
chameau mongol

Le Chameau de Bactiane :

Le Chameau, c’est le vaisseau du désert. D’une résistance physique légendaire, il est apte à consommer les rares buissons et herbes sèches présents dans le désert de Gobi. Sa laine est par ailleurs très prisée en Mongolie, elle constitue les vêtements les plus chauds pour affronter les froids extrêmes du pays.

Accessoirement, on n’oubliera pas de citer d’autres compagnons des pasteurs nomades que sont le yack et le chien.

Yack de Mongolie

Le yack est davantage présent dans l’Est du pays, où la géographie et plus montagneuse et adaptée aux besoins de l’animal. La laine de yack est très utilisée pour ses nombreuses qualités.

yak mongol
yak mongol
chien mongol
chien mongol

Le chien

Le chien reste bien entendu le meilleur ami de l’homme, surtout pour les nomades ! En dehors de ses qualités que nous n’énumèrerons pas, il fait office d’un défenseur hors pair contre les loups qui pullulent selon les aimags. Sans chiens, le sort des animaux de bétails seraient vite jeté. La coqueluche des pasteurs nomades restent sans confusion possible le « bankhar », qui seraient un lointain croisement d’une race de chien avec le loup.

Enfin, au-delà de ces animaux domestiqués, on peut également citer quelques animaux sauvages mongols emblématiques comme: la marmotte, la panthère des neiges, les gazelles, les loups, les ours, les aigles, les vautours ou encore le grand chameau du Gobi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Our Clients Say
604 avis