Le chameau de Bactriane : vaisseau des steppes

chameaux de Bactriane dans le désert de Gobi

Le chameau de Bactriane : vaisseau des steppes à la laine aux multiples propriétés

Le chameau de Bactriane originaire des hauts plateaux d’Asie centrale constitue une bonne partie du bétail des nomades mongols, notamment dans le sud du pays, où s’étend le désert de Gobi. Il est source de laine et de poils pour la fabrication des vêtements traditionnels mongols.

Le chameau a bien entendu des capacités légendaires à subsister dans les environnements extrêmes des déserts.

Marco Polo le relatait déjà à l’époque lorsqu’il traversait le désert du Taklamakan avec sa caravane guidée par les chameaux.

Il remarqua en effet que ces derniers passaient les tempêtes de sable sans accroc grâce à leur membrane aux naseaux et aux yeux les protégeant des grains de sables fouettant.

Le vaisseau des steppes, tel qu’on le nomme là-bas, est une force de la nature du haut de ses 2 à 2.50m à hauteur des bosses, et sont poids pouvant aller jusqu’à une tonne pour les plus gros mâles.

Laine de chameau
Laine de chameau

La laine de chameau est d’une grande qualité, les caractéristiques creuses de ses fibres lui confèrent d’excellentes propriétés isolantes contre le froid et le chaud. Anti-statique, la laine de chameau à également l’avantage d’être filée sans coloration grâce à la beauté de sa couleur naturelle caramel.

Bien entendu la production est bien moindre que la laine de mouton, il s’agit donc d’une laine assez rare. Cependant, le confort d’un pull en laine est sans égal par rapport à un pull en laine de mouton.

Bonus supplémentaire : les allergiques à la laine de mouton ne le sont pas avec la laine de chameau !

Retrouvez notre collection unique en France de produits en laine de chameau (pulls, gants, bonnets,…)  sur notre boutique de la Mongolie : www.artisansmongols.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Badge de confiance