COMMENT TRICOTER DES CHAUSSETTES POUR LES DÉBUTANTS DE MANIÈRE FACILE

Accueil  » Tutoriels  » Comment tricoter des chaussettes pour les débutants de manière simple ?

Comment tricoter des chaussettes pour les débutants

Un tutoriel étape par étape pour tricoter des chaussettes pour les débutants de manière traditionnelle sur des aiguilles à double pointe et un modèle à rayures facile qui convient à tout le monde.
Vous cherchez donc un tutoriel sur la façon de tricoter des chaussettes ? Vous voulez un modèle simple de haut de ville adapté aux débutants que vous pouvez terminer rapidement et sans années d’expérience ? Eh bien, vous êtes au bon endroit !

J’ai appris à tricoter des chaussettes avec ma mère. Depuis mon enfance, j’ai toujours voulu porter uniquement des chaussettes tricotées à la main – à la grande joie de ma mère. Si vous regardez sur notre site, vous trouverez un grand nombres de chaussettes tissées par nos artisans en Mongolie .

Les chaussettes tricotées sont placées sur les pieds pour montrer comment le modèle se tricote.
Voici les chaussettes que nous allons tricoter ensemble.

chaussette homme tricotee
chaussette homme tricotée avec laine de mouton et laine de chameau


Il existe de nombreuses façons de tricoter des chaussettes. En pointe, deux par deux, à plat en utilisant deux aiguilles, et bien sûr en utilisant la boucle magique. Ce tutoriel vous montre comment tricoter une paire de chaussettes de manière traditionnelle. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une méthode qui a fait ses preuves et qui convient à tout le monde, quelle que soit la taille de la chaussure ou le sexe.

Chaussettes tricotées à la main selon un modèle de tricot facile pour les débutants sur une planche en bois avec des fleurs en arrière-plan.
Plus tard, et une fois que vous serez familiarisée avec le processus, je vous encourage vivement à expérimenter un peu et à trouver des techniques qui conviennent encore mieux à votre style de tricot et à votre corps. Mais pour l’instant, je pense qu’il est préférable de commencer par un modèle de chaussettes super simple, adapté aux débutants avancés. Et n’ayez vraiment pas peur des aiguilles à tricoter à double pointe. Il suffit d’un peu d’entraînement et de quelques conseils pour ne jamais revenir en arrière !

Mon modèle est à rayures mais vous pouvez aussi le tricoter en une seule couleur. J’ai récemment tricoté des chaussettes sans plastique et teintes naturellement en suivant exactement le même modèle.

chaussettes tricotees
chaussettes tricotées en laine de yack

Les matériaux dont vous avez besoin pour tricoter une chaussette

Les matières dont vous avez besoin pour tricoter des chaussettes, la laine de yack, de mouton, de chameau ou en coton.

La plupart des modèles de chaussettes utilisent une laine très fine et des aiguilles tout aussi fines. Si vous voulez porter votre chaussette tous les jours (et pas seulement en hiver), vous n’avez pas vraiment d’autre choix pour produire un tissu léger et respirant qui ne transforme pas vos chaussures en sauna. Néanmoins, cette recette de chaussettes fonctionnera tout aussi bien avec une laine de poids DK (et des aiguilles de 3,00 mm).

Vous aurez besoin de :

100-150 grammes d’une pelote de laine à chaussettes de poids fingering adapté à des aiguilles de 2,5 mm. J’utilise un très belle laine de Mongolie de mes artisans Mongols.
Des aiguilles à tricoter à double pointe de 2,50 mm. J’utilise ces aiguilles Knitter’s Pride Karbonz. Les meilleures aiguilles à chaussettes du marché, à mon avis. Je trouve qu’elles sont rapides à tricoter ET qu’elles ont beaucoup d’adhérence. Il existe des aiguilles de 6 et 8 pouces. Pour les chaussettes, les 6 pouces sont bien mieux.

  • Une aiguille à tapisserie et des ciseaux
  • Un mètre ruban
  • (facultatif) Un crochet de 2,00 mm pour piquer les mailles du talon. J’ai utilisé le Knitter’s Pride Waves ici.
  • (facultatif) Marqueurs de mailles
  • (facultatif) Bouchons d’aiguilles

Veuillez noter que je vais tricoter ces chaussettes en utilisant trois couleurs différentes. Je le fais pour pouvoir vous montrer comment tricoter les rayures populaires. Si vous aimez ce look, il vous faut un écheveau de 100 grammes et deux écheveaux de 50 grammes de la même base de fil (ne mélangez pas les marques !!!). Mais vous pouvez aussi tricoter avec une seule couleur et ce sera plus facile.

Astuce : j’ai utilisé les chutes de ce projet pour tricoter mes chaussettes en tricot câblé.

2. COMBIEN DE MAILLES FAUT-IL FAIRE POUR TRICOTER DES CHAUSSETTES ?

La première chose que vous devez faire est de déterminer le nombre de mailles que vous devez faire. Et la SEULE FAÇON de trouver la réponse est de tricoter une mèche, puis de faire quelques calculs simples. Bien qu’il existe des tableaux (ou des patrons) de chaussettes, vous devrez tricoter un échantillon pour vérifier votre jauge (et tricoter à nouveau si vous vous êtes trompée). Je pense donc qu’il est beaucoup plus facile et fiable de le faire soi-même.

Vous pouvez tricotter des chaussettes, pour femmes, hommes et bébés.

J’ai un tutoriel très détaillé qui vous montre comment déterminer le nombre de mailles à coudre pour des chaussettes, mais voici la version courte :

  • Étape 1 : Faites 30 mailles et tricotez 30 rangs en point de jersey uni en utilisant le même fil et les mêmes aiguilles que ceux avec lesquels vous voulez tricoter vos chaussettes. Puis liez les mailles.
  • tricotage de l’échantillon pour déterminer la jauge et donc la taille des chaussettes.
    Étape 2 : Lavez et bloquez votre échantillon fini (important !).
  • bloquer l’échantillon fini pour vos chaussettes après le lavage.
    Étape 3 : Comptez le nombre de points dont vous avez besoin pour couvrir 5 cm / 2 in.
  • en mesurant la largeur de l’échantillon pour vos chaussettes à l’aide d’un ruban à mesurer.
    Étape 4 : Mesurez vos pieds à leur point le plus large (généralement autour de la cheville/du talon).
  • Étape 5 : Faites quelques calculs simples :

Divisez le nombre de mailles que vous avez compté par la largeur que vous avez mesurée.
Multipliez le résultat obtenu par la circonférence de votre pied.
Soustrayez ~15% pour tenir compte de la facilité négative de la piqûre.
Arrondissez au nombre le plus proche divisible par 4.

Et voilà le nombre de mailles que vous devez couler.

Remarque : Il s’agit d’une version simplifiée. Normalement, vous devriez tricoter une maille correcte en rond, déterminer la facilité de votre maille, etc. Comme c’est assez difficile à réaliser, je pense qu’il est beaucoup plus facile de vérifier vos résultats en essayant vos chaussettes en cours de fabrication après le 30ème tour. En tant que débutant, c’est toujours plus rapide que d’essayer de tricoter la mèche parfaite.

3. TRICOTER LA MANCHETTE

La maille coulée pour les chaussettes répartie sur 4 aiguilles à tricoter
La maille coulée pour les chaussettes répartie sur 4 aiguilles à tricoter

Une fois que vous avez déterminé le nombre de mailles à coudre, prenez vos aiguilles à tricoter à double pointe et vous pouvez commencer à tricoter la manchette. Consultez ce tutoriel, si vous ne savez pas encore comment tricoter en rond sur des aiguilles à tricoter à double pointe. Et voici un article contenant 10 conseils pour obtenir des résultats plus nets avec des aiguilles à tricoter doubles.

Faites autant de mailles que nécessaire plus une en utilisant deux aiguilles pour créer un bord vraiment extensible en utilisant un moulage standard à longue queue. Répartissez ensuite ces mailles sur quatre aiguilles.
A titre indicatif : Je couds 68 mailles pour une taille d’homme en 42.
Joindre en rond en glissant la première maille de la première aiguille sur la dernière aiguille. Ensuite, passez la deuxième maille de la dernière aiguille sur la première (un peu comme un bind-off). Repassez la maille restante sur votre première aiguille (et tirez sur les queues).
Tricotez en travers en côte 2×2 sur environ 5 cm. La répétition est : k2, p2 sur tous les rangs et toutes les mailles.
Pour référence : Je tricote 24 rangs de côtes.

En fonction de votre pointure, vous pouvez tricoter une manchette plus courte ou plus longue.

Remarque : Les 1-4 premiers tours sur des aiguilles à double pointe seront toujours extrêmement précaires. C’est normal (même pour moi), et je vous invite à persévérer. Une fois que vous aurez couvert un centimètre environ, les choses se stabiliseront énormément !

chaussette tricotee en lain
chaussette tricotée en laine de mouton et yack

4. TRICOTER LA JAMBE

Une fois que vous êtes satisfaite de votre poignet, vous pouvez passer à la jambe. Bien que vous puissiez choisir n’importe quel autre motif de point de tricotage, le point de stockinette est un point très simple et efficace pour la jambe.

Vous pouvez changer de couleur ici, mais dans tous les cas, les instructions pour la jambe restent les mêmes :

Tricotez sur tous les rangs et toutes les mailles.
IMPORTANT : Après environ 30 rangs, vous devez essayer votre chaussette en cours de fabrication. Vous pouvez soit glisser toutes les mailles sur une aiguille circulaire de rechange, soit enfiler un bout de fil de récupération sur une aiguille à tapisserie et le tirer à travers toutes les mailles (pour créer un porte-maille de fortune).

De cette façon, vous pouvez vérifier si votre manchette est bien ajustée et si vous pouvez la faire passer devant votre talon ou non. Si la manchette n’est pas bien ajustée (elle est serrée ou glisse toute seule), essayez de déterminer la quantité de tissu en plus (ou en moins) dont vous avez besoin, défaites-la et ajustez votre moulage en conséquence.

N’essayez pas vos chaussettes après seulement 10 rangs. Les côtes se comportent très différemment avant que vous n’ayez couvert un étirement significatif. A partir de là, je vous conseille vivement d’essayer fréquemment vos chaussettes après chaque étape importante pour vérifier l’ajustement.

chaussette haute tricotee
chaussette haute tricotée avec laine de mouton

4.1 QUELLE LONGUEUR FAUT-IL TRICOTER POUR LA JAMBE ?

Vous vous souvenez des mesures de vos pieds à leur point le plus large ? Vous avez à nouveau besoin de ce chiffre. Prenez donc votre mètre, passez-le autour de votre mollet et allez jusqu’au point où vous avez exactement la même circonférence. Puis, mesurez la distance jusqu’à la jointure de la cheville.

Évidemment, vous avez déjà couvert 5 cm pour la manchette (ou le nombre de rangs que vous avez tricotés). Vous devez donc soustraire ce chiffre.

Dans mon cas, j’ai mesuré 20 cm, ce qui signifie que je dois tricoter 15 cm en point de jersey.

Remarque : Si vous avez des mollets très forts (ou une cheville très étroite), vos chaussettes risquent d’être plutôt courtes. Pour éviter cela, il faut faire plus de mailles et diminuer jusqu’au calcul initial en descendant.

4.2 COMMENT AJOUTER DES RAYURES

Les rayures peuvent être un moyen très amusant de faire paraître votre chaussette moins unie sans ajouter beaucoup de complexité de tricotage. En fait, il vous suffit d’insérer un nouveau fil tous les deux rangs. Il y a cependant quelques règles à respecter :

Si vos rayures ne comptent que 4 rangs ou moins, vous pouvez porter le fil sur l’envers.
Si vos rayures sont supérieures à 5 mais inférieures à 10, alors vous pouvez porter le fil sur l’envers mais vous devez créer des flotteurs sur l’envers tous les 2 ou 3 rangs en croisant le fil (comme dans le Fair Isle ; ou regardez la vidéo dans ce post).
Si vos rayures font plus de 10 rangs, je vous recommande de couper le fil après avoir terminé chaque rayure. Vous vous retrouverez avec beaucoup de queues à tisser, mais c’est l’option la plus propre et la plus sûre.

Tricoter des rayures peut être assez visible si vous le faites mal. Lisez donc attentivement mon guide sur le tricotage de rayures sans jogging en rond.

Une remarque importante : ne placez pas le « jog »/l’endroit où vous changez de fil au début ou à la fin d’une aiguille. Vous risqueriez de créer une échelle. Au lieu de cela, faites-le toujours quelque part au milieu de votre aiguille. Utilisez un marqueur de maille pour marquer le nouveau début de votre tour.

5. Comment tricoter un talon de chaussette

Une fois que vous êtes satisfaite de votre jambe, il est temps d’avancer et de tricoter le talon. Un talon de chaussette classique se compose de trois parties : Le rabat du talon, le talon lui-même et le gousset.

Bien qu’il existe d’autres méthodes pour tricoter un talon (comme le très simple talon allemand à rangée courte, etc.), la technique classique du rabat de talon et du gousset vous permet d’ajuster la coupe en fonction de votre taille et de vos préférences. Certaines personnes ont des entrejambes très hautes (ou plates), et c’est de loin la façon la plus simple d’ajuster les chaussettes – même si cela vous oblige à reprendre des mailles.

Voyons comment tricoter un talon de chaussette de manière traditionnelle.

5.1 RABAT DU TALON

Je recommande toujours de tricoter un talon renforcé avec des points glissés. En général, le talon est une région qui subit le plus d’usure, et cela aide à prévenir les trous. Vous pouvez aussi tricoter le talon en tenant un deuxième fil (comme un fil de nylon fin) pour encore plus de durabilité.

Dans tous les cas, quel que soit le nombre de mailles que vous faites, vous tricotez toujours le rabat du talon sur la moitié du nombre de mailles arrondi au nombre inférieur divisible par 4 (dans mon cas, 32 mailles). Vous la tricotez à plat. Typiquement sur la première et la deuxième aiguille, puis vous faites demi-tour. Voici la répétition :

RS : SL1, k1
WS : SL1, p1
Remarque : Si vous tricotez des rayures, il suffit de joindre la nouvelle couleur au début de la patte de talon (mais gardez les autres fils attachés). Pour une transition plus nette, vous pouvez envisager de tricoter le premier rang. Pensez également à tricoter le talon de la deuxième chaussette sur la 3ème et la 4ème aiguille. De cette façon, vous pouvez cacher le « jog » sur l’intérieur de vos mollets, où il est moins visible.

QUELLE DOIT ÊTRE LA HAUTEUR DU RABAT DU TALON ?

guetre tricot laine de cham
guêtre tricot en laine de chameau

La longueur idéale de la bavette est égale à la distance entre la jointure de votre cheville et votre semelle. Dans mon cas, c’est environ 5,5 centimètres. Reprenez donc votre mètre et vérifiez la longueur que vous devez tricoter.

5.2 TOURNER LE TALON


Après avoir terminé le rabat du talon, vous devez retourner le talon. Pour ce faire, vous utilisez une technique très simple de rangs courts. Voici les instructions :

Préparation : Tricotez jusqu’au centre exact de votre talon (dans mon cas, 16 mailles) en continuant à faire des points glissés (Sl1, k1).
Rang 1 : K1, SSK, k1 .
Rang 2 : SL1p wyif, p3, p2tog, p1

A partir de là, continuez comme ça jusqu’à ce que vous ayez utilisé toutes les mailles :

RS : SL1p wyib, tricoter jusqu’à 1 maille avant le trou, SSK, k1
WS : SL1p wyif, maille à l’envers jusqu’à 1 m avant l’ouverture, p2tog, p1 .

5.3 RAMASSAGE DES MAILLES POUR LE GOUSSET

Le gousset est probablement la seule partie vraiment difficile du tricotage d’une chaussette. C’est parce qu’il faut faire des mailles, et beaucoup de débutantes ont peur de le faire (ça a l’air si compliqué, non ?). Le processus est pourtant assez simple. Nous allons vous montrer comment tricoter un gousset :

Remarque : Les instructions sont légèrement différentes si vous tricotez avec une seule couleur (voir ci-dessous) ; en fait, vous devez suivre les étapes dans un ordre différent.

  • Étape 1 : Coupez le fil pour le talon, prenez la couleur avec laquelle vous avez tricoté votre dernière rayure, placez un marqueur de maille, et prenez une maille de l’espace entre le rabat du talon et votre (ancienne) 4ème aiguille avec un crochet. Vous éviterez ainsi qu’un trou ne se forme ici, en haut de votre gousset. Le marqueur de maille marque le nouveau début de votre tour. En reprenant une maille de l’écart pour éviter les trous autour du gousset de votre chaussette.
  • Étape 2 : Et ensuite, reprenez une maille de chaque point de bordure. Essayez de resserrer les mailles de temps en temps. ramassez une maille avec un crochet sur le rabat du talon.
  • Étape 3 : Tricotez en travers du talon (je joins toujours une nouvelle aiguille au milieu).
  • Etape 4 : Ramassez les points de l’autre côté du rabat du talon. Une maille à travers chaque maille (glissée) du bord.
  • Étape 5 : prenez une maille supplémentaire dans l’espace et placez un marqueur de maille. Vérifiez que vous avez ramassé le même nombre de mailles des deux côtés et que vous n’avez pas accidentellement sauté une maille.
  • Étape 6 : tricotez les mailles restantes sur votre (ancienne) 3ème et 4ème aiguille, et refaites le tour. Toutes les mailles ont été récupérées dans le gousset et réparties uniformément.

Si vous ne tricotez que dans une seule couleur, suivez simplement ces étapes dans un ordre différent. Commencez à l’étape 3 (donc, tricotez une fois de plus sur le talon), et après l’étape 6, terminez par les étapes 1 et 3.

5.4 TRICOTER LE GOUSSET

Une fois que vous avez repris toutes les mailles, vous pouvez commencer à tricoter le gousset. En gros, il s’agit de diminuer jusqu’au nombre de mailles initial.

  • 1er tour : SSK, tricoter en travers jusqu’à 2 mailles avant le deuxième marqueur de maille, k2tog, glisser le marqueur, et finir de tricoter le tour.
  • 2ème tour : tricot

Répétez ces deux tours jusqu’à ce que vous ayez retrouvé votre nombre de mailles initial.

Si vous tricotez dans une couleur, votre tour commence en haut du talon. Dans ce cas, vous devez tricoter jusqu’à 2 mailles avant votre premier repère, faire une double maille, tricoter jusqu’au prochain repère, le glisser, faire une maille jetée et terminer le tour.

Remarque : Évitez de tricoter une maille à l’envers ou une maille à deux points comme dernière ou première maille sur une nouvelle aiguille. Cela créera des trous/des échelles. Mélangez les mailles à la place.

Ajustement de la coupe : Une fois que vous avez fini de tricoter le gousset de vos chaussettes, je vous recommande de les essayer encore une fois. Certaines personnes ont des pieds très plats. Si vous remarquez que le tissu est encore un peu trop lâche sur le cou-de-pied, vous pouvez envisager de diminuer d’un ou même de trois tours supplémentaires jusqu’à ce qu’il soit adapté (s’il est trop serré, défaites simplement un tour ou deux).

6. TRICOTER LA JAMBE

Juste après le gousset, vous pouvez simplement continuer à tricoter en point de jersey. Si vous avez ajouté des rayures, continuez votre motif. Vous n’avez pas besoin de faire de diminution, etc.

La longueur de la jambe que vous devrez tricotter dépendra de votre taille, bien entendu et aussi du type de chaussette désirée : standart, mis haute ou haute.

COMBIEN DE TEMPS DEVEZ-VOUS TRICOTER LE PIED DE VOTRE CHAUSSETTE ?

Cela dépend de votre pointure. La pointure de la chaussure vous indiquera exactement la longueur totale de votre pied. Cependant, vous devez soustraire la longueur du gousset et du talon (ce qui devrait être facile), ainsi que celle de la boîte à orteils. C’est ce dernier point qui pose problème puisque vous ne l’avez pas encore tricoté.

Je pourrais vous dire que ma jambe (en partant du gousset) mesure 11 m de long, et la boîte à chaussures 5 cm. Mais selon votre taille et votre fil, ces mesures seront différentes. Une méthode, qui fonctionne presque toujours, consiste à arrêter de tricoter la jambe lorsque vous atteignez le milieu de votre petit doigt de pied.

Remarque : si vous avez des orteils plutôt longs, commencez lorsque vous atteignez le bout de votre petit orteil. Voici mon tutoriel complet sur le moment où il faut commencer à diminuer les orteils.

7. Tricoter les orteils

Tricotage des orteils d’une chaussette – à mi-chemin, il ne reste que 16 mailles.
Le début de la zone des orteils marque la dernière étape avant de franchir la ligne d’arrivée. Alors, respirez profondément, à partir de maintenant, chaque tour va devenir de plus en plus court. Voici comment tricoter les orteils d’une chaussette :

Préparation : Assurez-vous que vous avez un nombre égal de mailles sur les deux aiguilles du haut et sur les deux aiguilles du bas. Les intervalles doivent être alignés avec les lignes de diminution de votre gousset.

Placez votre chaussette devant vous de la manière dont vous la porteriez, et de façon à ce que les orteils soient dirigés vers l’extérieur. Il y a deux aiguilles en haut, et deux en bas. Et vous devez toujours diminuer une maille avant et une maille après l’écart entre le bas et le haut. Il n’y a PAS de diminution au milieu.
Je commence toujours la boîte à orteils sur l’aiguille inférieure gauche. Vous pouvez envisager de placer un marqueur de point ici.

  • Round 1-3 : Changez de couleur (optionnel) tricotez
  • Tour 4 : K1, SSK, tricoter en travers jusqu’à 3 mailles avant la fin de votre deuxième aiguille, k2tog, k2, SSK, tricoter en travers jusqu’à 3 mailles avant la fin de votre quatrième aiguille, k2tog, k1.
  • Tour 5 : tricot

Continuez à répéter les tours 4+5 jusqu’à ce que vous ayez divisé par deux votre nombre de mailles.
Puis diminuez à chaque tour jusqu’à ce que vous ayez réduit votre nombre de mailles de moitié une fois de plus.

8. POINT KITCHENER & TISSAGE DE LA QUEUE DE PIE

Lorsqu’il ne vous reste plus que 16 ou 20 mailles, il est temps de terminer vos chaussettes avec un point de kitchener. Pour cela, coupez le fil de travail en laissant une queue de 10 pouces environ, et suivez les instructions (cliquez sur le lien).

Théoriquement, vous pouvez aussi diminuer jusqu’à ce qu’il ne reste que 8 mailles, et tirer le fil à travers ces dernières mailles. Cependant, cela créera un orteil très pointu qui n’aura pas la forme idéale. Je ne le recommande donc pas vraiment.

Et puis vous devez tisser les queues. Avant de faire ça, je dois mentionner deux choses. Tout d’abord, je tiens à vous féliciter d’avoir terminé votre première chaussette ! Tu peux être très fière de toi !

Et ensuite, tu devrais les essayer immédiatement. Je veux dire, vous alliez probablement le faire de toute façon, mais je pense que c’est important. Si vous remarquez que votre boîte à orteils est trop grande ou a besoin d’être un peu plus spacieuse, il vous faudra défaire et ajuster en conséquence (en commençant les orteils plus tôt ou plus tard).

Tisser les queues de la greffe de point kitchener au niveau des orteils avec une aiguille à tapisserie.

Une fois que vous êtes satisfait, il ne vous reste plus qu’à tisser vos queues. Je le fais toujours avec une aiguille à tapisserie pointue. Lisez mon tutoriel complet sur la façon de tisser les extrémités ici.

8. Blocage (facultatif)

Les chaussettes avant et après le blocage pour voir la différence et combien la chaussette du haut est plus régulière.
La chaussette avant (ci-dessous) et après (ci-dessus) le blocage.
Bon, j’ai menti, il y a encore une chose dont nous devons parler : Bloquer ou ne pas bloquer ? Le blocage consiste à laver délicatement votre ouvrage dans de l’eau tiède, à l’épingler sur une surface souple (sans trop l’étirer) et à le laisser sécher. Cela permet de bloquer la forme et de mettre de l’ordre dans vos points de couture.

Alors, avez-vous besoin de bloquer des chaussettes ? Si vous regardez sur Etsy, vous trouverez des tonnes de planches de blocage de chaussettes. Et elles sont vraiment super pour prendre des photos de vos chaussettes terminées. Mais à part ça, je dois vraiment dire que ce n’est pas obligatoire (comme lorsque vous tricotez de la dentelle).

Vous allez laver vos chaussettes fréquemment de toute façon, et vos pieds sont chauds et toujours un peu humides de toute façon. Donc, l’apparence de vos chaussettes changera avec le temps, quoi qu’il arrive. Mais, si c’est un cadeau ou si vous voulez prendre une belle photo, le blocage peut être une option.

De plus, certains fils contiennent des huiles de filage, etc., donc je pense personnellement que laver vos chaussettes une fois avant leur première utilisation peut être une chose intelligente de toute façon.

DERNIÈRES RÉFLEXIONS SUR LE TRICOTAGE DE CHAUSSETTES

Alors, terminons. J’espère que vous avez compris par vous-même que vous devez suivre exactement les mêmes instructions pour votre deuxième chaussette. À part peut-être un déplacement autour du talon pour cacher le jogging, il n’y a aucune différence. Commencez tout de suite, sinon vous allez développer le syndrome de la deuxième chaussette.

Néanmoins, vous remarquerez peut-être que votre première chaussette n’est pas parfaitement ajustée. La plupart des chaussettes de débutant finissent un peu trop grandes ou un peu bancales. C’est normal et cela ne doit en rien diminuer votre réussite. Pourtant, vous pouvez déjà ajuster ces toutes petites choses pour votre deuxième chaussette.

Vous pouvez peut-être coudre 4 mailles de plus, ou tricoter le talon un centimètre plus haut, etc. Et pour votre prochaine paire de chaussettes, utilisez exactement le même modèle et le même fil. Car si vous vous trompez, vous devrez tout recommencer !

Comment tricoter des chaussettes

Nous allons décrire les différentes étapes pour tricoter des chaussettes.

Comment tricoter des chaussettes pour les débutants

Temps total nécessaire :

12

Hours

30

Minutes

Coût total :

65

EUR

Outils nécessaires :

– Aiguilles à tricoter à double pointe (15 cm) correspondant au poids de votre fil.
– Aiguille à tapisserie
– Crochet
– Ruban à mesurer
– Marqueurs de points

Les choses nécessaires ?

– N’importe quel laine pour chaussettes (mouton, yack, chameau ou dk) convient. J’utilise un peu des trois.

Étapes pour configurer le How-to Schema :

ÉTAPE 1 : COMMENCER PAR LE POIGNET ET LA JAMBE

Faites 68 mailles (ou le nombre de mailles dont vous avez besoin) dans la couleur A et tricotez autour de 5 cm en côtes 2×2.
Round 1-24 : maille 2, p2.
Ronde 25-33 : Rejoignez la couleur B et tricotez en travers
Ronde 34-36 : Rejoignez la couleur C et tricotez en travers
Répétez les tours 25-36 cinq fois de plus ; faites passer le fil sur l’envers et créez des flotteurs tous les trois rangs si nécessaire. La longueur de la jambe doit correspondre à la distance entre le milieu du mollet (le point où la circonférence est la même qu’autour du talon/de la cheville) et la jointure de votre cheville.
Tour 97-100 : tricoter dans la couleur b

ÉTAPE 2 : TRICOTER LE TALON

Commencez par le rabat du talon comme ceci :
Round 101 : Joindre en couleur A et tricoter sur la moitié de vos mailles (arrondi au nombre suivant divisible par 4 ; 32 dans mon cas), tourner le travail sans finir ce round pour commencer le rabat du talon, et mettre les mailles restantes en attente.
Rang 1 : SL1, k1.
Rang 2 : Sl1, p1.
Répétez les rangs 1+2 19 fois de plus ou autant de fois que nécessaire pour couvrir la distance entre la jointure de votre cheville et votre semelle (5,5 cm dans mon cas).
Pour tourner le talon, tricotez jusqu’au centre exact de votre talon en continuant à faire des points glissés. Puis
Rang 1 : K1, SSK, K1
Rang 2 : SL1p wyif, p3, p2tog, p1
Chaque côté droit : SL1p wyib, tricoter jusqu’à 1 maille avant le vide, SSK, k1
Sur tous les mauvais côtés : SL1p wyif, maille à l’envers jusqu’à 1 m avant le trou, p2tog, p1
A partir de là, reprenez la couleur B (et coupez la couleur A), placez un marqueur de point, reprenez une maille de l’espace entre la dernière aiguille et le rabat du talon, puis reprenez une maille à travers chaque maille du bord du rabat du talon (20 dans mon cas) en utilisant un crochet. Tricotez en travers du talon, puis relevez les mailles de l’autre côté du bord de la patte de talon. Prenez une maille supplémentaire dans l’espace, placez un marqueur de maille, puis tricotez sur les mailles restantes que vous avez mises en attente avant de commencer le rabat du talon.
Pour tricoter le gousset de votre chaussette :
1er rang : glissez le marqueur de maille, SSK, tricotez en travers jusqu’à 2 mailles avant le prochain marqueur de maille, k2tog, tricotez les mailles restantes.
Rang 2 : tricot
Répétez les rangs 1+2 jusqu’à ce que vous ayez retrouvé le nombre de mailles initial (68 dans mon cas).

ÉTAPE 3 : TRICOTER LA JAMBE

Pour la jambe, continuez à tricoter en point de jersey uni en changeant de couleur tous les 9/3 rangs respectivement. Vous pouvez arrêter de tricoter la jambe lorsqu’elle atteint le milieu de votre petit doigt de pied. Vous pouvez envisager d’emporter les marqueurs de maille, car ils marquent les endroits où vous devez diminuer les orteils (mais peut-être les fixer un rang plus bas pour ne pas avoir à les glisser tout le temps).
ÉTAPE 4 : TRICOTER LES ORTEILS
Rejoignez à nouveau la couleur A (et coupez la couleur b&c). Assurez-vous que vous avez un nombre égal de mailles sur les deux aiguilles du haut et du bas (34 dans mon cas ; je dois mélanger 2 mailles).
Rang 1-3 : Tricot
Rang 4 : K1, SSK, tricoter sur la première et la deuxième aiguille jusqu’à ce qu’il ne reste que 3 mailles, k2tog, k2, SSK, tricoter jusqu’à 3 mailles avant l’extrémité de la quatrième aiguille, k2tog, k1
Rang 5 : tricot
Répétez les rangs 4+5 jusqu’à ce que vous ayez divisé par deux le nombre de mailles (17 dans mon cas), puis diminuez à chaque rang jusqu’à ce que vous ayez à nouveau divisé par deux le nombre de mailles (8 dans mon cas).
Terminez les chaussettes avec un point Kitchener.
ÉTAPE 5 : TISSER TOUTES LES QUEUES À L’INTÉRIEUR
Si vous décidez de tricoter ces chaussettes dans une seule couleur, les instructions sont exactement les mêmes (sauf que vous ne changez pas de couleur). Seul le talon est différent. Ici, vous devez reprendre les mailles dans un ordre différent et commencer par tricoter une fois de plus sur le rabat du talon. Et n’oubliez pas que vous devez déplacer le début de votre tour de quelques mailles pour les orteils.

J’ESPÈRE QUE J’AI PU TE MONTRER COMMENT TRICOTER DES CHAUSSETTES POUR DÉBUTANTS ET QUE TU AS PU TRICOTER AVEC MOI. COMMENTE CI-DESSOUS AU CAS OÙ TU AURAIS DES QUESTIONS.
comment tricoter des chaussettes pour débutants – tutoriel étape par étape